Jessy Trémoulière, qui avait été élue meilleure joueuse du monde en 2018, a annoncé ce lundi qu’elle prendrait sa carrière internationale à l’issue du Tournoi des 6 Nations, afin de consacrer plus de temps à sa ferme.

La semaine prochaine, Jessy Trémoulière entamera en Italie le dernier Tournoi des 6 Nations de sa carrière. L’arrière de 30 ans annonce en effet ce lundi dans les colonnes de Midi Olympique qu’elle va prendre sa retraite internationale, un peu plus de onze ans après avoir honoré sa première sélection. La joueuse de Romagnat (près de Clermont) veut en effet consacrer plus de temps à son travail d’agricultrice.

« Avec mon frère et mon père, nous tenons une exploitation agricole de lait bio. On a 60 vaches laitières, plus de 200 bêtes au total, on fait de la viande bovine et 300 hectares de terrain sur lesquels on fait des céréales, de la prairie naturelle et du trèfle. Mon père arrive à 68 ans, et il ne peut plus prendre mon relais quand je m’absente longtemps pour rejoindre le XV de France. (…) J’ai fait mon temps au niveau international aussi, et je dois être présente sur la ferme. Sans ça, j’aurais fait peut-être quelques années en plus… et j’aurais peut-être été en meilleure forme physique car le travail agricole est usant au quotidien. (…) J’aborde ce dernier Tournoi sans prise de tête. J’ai envie de me lâcher, de m’amuser, et profiter à fond. Je veux sortir sans regret, et apporter toute mon expérience à ce groupe qui a été très rajeuni », écrit notamment Jessy Trémoulière dans le bi-hebdomadaire.

Trémoulière va continuer en club

La native du Puy-de-Dôme assure qu’elle va continuer à jouer en club, et qu’elle portera encore le maillot de Romagnat la saison prochaine. Elle espère désormais terminer en beauté avec les Bleues lors de ce Tournoi des 6 Nations qu’elle a déjà remporté en 2014 et en 2018, année où elle avait été élue meilleure joueuse du monde. D’autant que la dernière Coupe du Monde s’était mal passée, et que ses critiques envers le staff, qui ne lui faisait plus confiance, ont en partie contribué au départ du sélectionneur Thomas Darracq.


Source link

KABDEL MEDIA

A propos de l'Auteur

CEO/FOUNDER of KABDEL MEDIA

Voir les Articles