Léolia Jeanjean a eu besoin de trois manches accrochées pour parvenir à se défaire de Gabriela Lee à l’occasion du premier tour du tournoi WTA de Rabat.

Léolia Jeanjean tient sa première victoire de l’année sur le circuit principal WTA. Après avoir échoué d’entrée lors de l’Open d’Australie mais également à Mérida puis à Monterrey, la 125eme joueuse mondiale a passé le premier tour à Rabat aux dépens de Gabriela Lee. Une rencontre qui a débuté avec un premier set décousu. En effet, si les trois premiers jeux ont été remportés sans difficulté par celle qui était au service, les breaks se sont alors enchaînés.

Huit des neuf jeux suivants se sont terminés par la perte du service avec, en chemin, pas moins de trois balles de set manquées par la Belge à cinq jeux à quatre en sa faveur. Léolia Jeanjean a également manqué le coche aux portes du jeu décisif, perdant une nouvelle fois sa mise en jeu. Le tiebreak est parti sur les mêmes bases avec les deux joueuses qui ont enchaîné les points perdus sur leur engagement. Toutefois, c’est la Tricolore qui a su faire la différence et, à la première balle de set, virer en tête dans cette rencontre.

Jeanjean a fini par avoir le dernier mot

La deuxième manche a débuté sur les mêmes bases, avec trois jeux de service perdus d’entrée, permettant à Gabriela Lee de faire la course en tête. Toutefois, la 372eme joueuse mondiale a fini par céder mais pas sans combattre. En effet, c’est à la cinquième opportunité que Léolia Jeanjean a égalisé à quatre jeux partout avant de perdre pied au tout dernier moment. Prenant à nouveau le service de la Française alors qu’un nouveau jeu décisif se dessinait, la Belge n’a pas tremblé au moment d’égaliser à une manche partout.

Le dernier set n’a pas dérogé à la règle avec les deux joueuses qui ont perdu leur premier jeu de service. Gabriela Lee a alors eu une occasion de reprendre l’avantage mais n’a pas su s’en saisir. Léolia Jeanjean, quant à elle, n’a pas vacillé quand elle a eu l’opportunité de prendre le service de son adversaire pour ensuite engager afin de mettre un terme à la rencontre. C’est sur un jeu blanc que la Tricolore y est parvenue (7-6, 5-7, 6-3 en 3h00’), avec la perspective d’affronter soit l’invitée Aya El Aouni, soit la tête de série numéro 6 Yulia Putintseva.


Source link

KABDEL MEDIA

A propos de l'Auteur

CEO/FOUNDER of KABDEL MEDIA

Voir les Articles