Manchester United s’est largement imposé contre Chelsea, ce jeudi, pour le compte de la 32e journée de Premier League (4-1).

Cela fait un moment que Manchester United et Chelsea ne nagent plus dans les mêmes eaux. Il y a un peu plus d’une décennie, ces deux mastodontes du foot britanniques se retrouvaient encore au sommet de l’Europe pour s’expliquer en finale de la Ligue des Champions. Mais ils sont rentrés dans le rang, depuis. Et si le club du nord-ouest de l’Angleterre a souvent été moqué ces dernières années, c’est bien l’écurie londonienne qui décroche la palme du ridicule cette saison.

Quatrième de Premier League, Manchester United avait l’occasion de dépasser Newcastle pour grimper sur la troisième marche du podium en cas de succès ce jeudi soir. Une mission qui semblait largement à la portée des hommes d’Erik ten Hag. Car en face, les Blues se présentaient à Old Trafford avec un capital confiance bien entaché : Chelsea n’avait signé qu’une petite victoire lors de ses 12 derniers matchs toutes compétitions confondues.

Lire aussi – Cet international français sera marseillais la saison prochaine ! (OFFICIEL)

Dans ce contexte, c’est bien Manchester United qui a imposé sa loi dans son arène. La formation de Ten Hag a tenté d’utiliser ses ingrédients habituels pour éviter le piège tendu par ces Blues imprévisibles : un contre-pressing intense, un gros volume de course avec et sans ballon, et une volonté de piquer dans la verticalité en utilisant la vitesse de ses flèches offensives.

Manchester United a récité ses gammes

Cette approche tactique a porté ses fruits puisque Manchester United a largement pris le dessus sur son adversaire en inscrivant 4 buts. Il n’a fallu que quelques minutes aux pensionnaires d’Old Trafford pour débloquer la situation sur un coup de casque victorieux de Casemiro (1-0, 6e). Dès lors, il n’y a plus eu de match. Le Brésilien, buteur, a ensuite été à l’origine d’un superbe mouvement collectif conclu par Martial pour le but du break (2-0, 45e). Un scénario qui n’a pas incité Man U à relâcher la pression.

En seconde période, Bruno Fernandes a été brillant en obtenant un penalty qu’il a transformé pour le troisième but mancunien (3-0, 73e) avant de servir Rashford, qui a salé l’addition (4-0, 78e). La réduction du score tardive de Joao Felix a été un lot de consolation bien maigre pour Chelsea. Mission accomplie pour United, qui disputera bien la Ligue des Champions la saison prochaine.


Source link

KABDEL MEDIA

A propos de l'Auteur

CEO/FOUNDER of KABDEL MEDIA

Voir les Articles