Encore sortie prématurément, ce lundi à Indian Wells, Ons Jabeur, battue par Vondrousova, fait le jeu de Caroline Garcia. En attendant d’éventuellement grimper sur le podium, la Française est quasiment assurée de déloger la Tunisienne de la 4eme place mondiale.

Ons Jabeur n’a toujours pas décollé cette saison, et ce n’est pas Caroline Garcia qui s’en plaindra. La nouvelle élimination prématurée de la Tunisienne, qui n’a plus aligné deux victoires depuis sa demi-finale à Adelaïde en janvier dernier pour son premier tournoi de l’année, fait en effet le jeu de la Française. Cinquième au classement avant le début d’Indian Wells, tandis que Jabeur occupait la quatrième place, un rang juste devant elle, la Française est déjà certaine de déloger la double finaliste malheureuse en Grand Chelem de la saison dernière (à Wimbledon puis à l’US Open) et de retrouver ainsi la quatrième position, soit la meilleure en carrière pour la Lyonnaise, qui n’a encore jamais réussi à faire mieux. Tout du moins si Coco Gauff ne remporte pas le tournoi.

En attendant d’éventuellement s’inviter sur le podium pour la première fois de sa vie (ce sera le cas si elle remporte le tournoi), Garcia se contentera déjà de retrouver son meilleur classement. Et elle pourra donc remercier Jabeur, sortie dès le deuxième tour en Californie lundi après sa nouvelle défaite contre la Tchèque Marketa Vondrousova (105eme), qui l’avait déjà éjectée du tableau au 2eme tour de l’Open d’Australie il y a deux mois.

Les craintes de Jabeur étaient justifiées

Pour les retrouvailles entre les deux joueuses, la 4eme mondiale espérait prendre sa revanche de Melbourne. Malheureusement pour la joueuse entraînée par son propre mari Karim Kamoun, ex-escrimeur, elle a de nouveau buté sur Vondrousova, victorieuse en deux sets (7-6, 6-4) de la tête de série numéro 4. Jabeur avait donc bien raison de penser après son premier match (remporté dans la douleur contre la Polonaise Frech) qu’elle avait peut-être pris un risque en reprenant aussi rapidement après sa blessure à un genou tout en sachant qu’elle ne serait pas à cent pour cent. « J’en ai fait défi », avait avoué la Tunisienne, qui embrayera avec Miami. En espérant pour elle qu’elle lancera enfin son année. D’autant que le sort de Garcia n’en dépendra plus forcément.


Source link

KABDEL MEDIA

A propos de l'Auteur

CEO/FOUNDER of KABDEL MEDIA

Voir les Articles