L’expulsion de Leonardo Balerdi contre Strasbourg n’a pas été sans conséquences dans les rangs de l’Olympique de Marseille.

C’est une sanction qui ne passe pas. Dimanche dernier, Leonardo Balerdi a été exclu suite à une faute en position de dernier défenseur. L’Argentin a stoppé l’attaquant strasbourgeois Habib Diallo, qui partait seul au but. Un carton rouge qui a pesé lourd puisque l’Olympique de Marseille a dû concéder un match nul contre le Racing Club de Strasbourg, malgré un avantage de deux buts. Igor Tudor, qui avait effectué un coaching prudent à cause de cette infériorité numérique, avait vivement contesté cette expulsion devant la presse.

Lire aussi – Verratti déçu, il demande le divorce

Mais le pire, pour Marseille, est intervenu mercredi, la LFP annonçant une suspension de deux matchs pour Leonardo Balerdi. Une décision absolument incompréhensible pour le club phocéen, qui a tenu à exprimer son mécontentement à travers un communiqué officiel, ce jeudi.

L’OM veut contester le système de sanctions automatiques

« L’Olympique de Marseille prend acte de la décision de la Commission de Discipline de la Ligue de Football Professionnel concernant la suspension de son défenseur Leonardo Balerdi (2 matchs fermes). En attente d’éléments complémentaires, le club se réserve le droit de faire appel », peut-on lire dans ce communiqué, avant que l’OM n’apporte des précisions.

« L’Olympique de Marseille entend que la Commission de Discipline de la LFP agisse en application d’un règlement disciplinaire et d’un barème fixant le principe de sanctions automatiques mais regrette la sévérité de cette suspension survenue à la suite d’un comportement du joueur dont le caractère fautif reste discutable. L’Olympique de Marseille estime que ce principe de sanctions automatiques est peu approprié pour des situations comme celles-ci et devrait être reconsidéré. Le club a pris attache avec les instances pour partager sa position et travailler ensemble en faveur d’une amélioration de ce système en vigueur », conclut l’Olympique de Marseille. Le message est passé.


Source link

KABDEL MEDIA

A propos de l'Auteur

CEO/FOUNDER of KABDEL MEDIA

Voir les Articles