La défaite concédée dimanche par le Bayern Munich sur la pelouse du Bayer Leverkusen (2-1) a fait bouillir de rage le staff et les dirigeants bavarois. Les joueurs ont pris cher.

En allant s’incliner ce dimanche sur le terrain du Bayer Leverkusen (2-1, 25e journée de Bundesliga), le Bayern Munich a réalisé une très mauvaise opération. Car en plus de concéder leur troisième défaite de la saison en championnat, les hommes de Julian Nagelsmann ont laissé filer leur fauteuil de leader au Borussia Dortmund. De quoi provoquer un véritable coup de colère au sein du club.

Juste après le match, l’entraîneur bavarois avait déjà allumé ses joueurs devant la presse. « Hormis les dix dernières minutes, nous étions la pire équipe Il n’y avait pratiquement pas d’intensité sur le terrain, on n’a pas bien joué et on mérite de perdre. […] Aujourd’hui on a été paresseux. Défensivement et offensivement, certains joueurs ont eu un rendement de zéro pourcent. »

« On a tout loupé »

Un son de cloche validé et même largement amplifié par Hasan Salihamidzic. Le directeur sportif du Bayern a lâché qu’il avait « rarement assisté à une telle faillite mentale« . Et l’ancien joueur munichois de poursuivre : « Ce n’est pas la définition du Bayern Munich. On a tout loupé. On s’est laissé dépasser par l’adversaire qui a pourtant joué jeudi. »

Le club bavarois, tombeur du Paris Saint-Germain en huitièmes de finale de la Ligue des champions, va profiter de la trêve internationale pour se refaire une santé. Et il lui faudra être au top à la reprise puisqu’il affrontera ni plus ni moins que le Borussia Dortmund (le 1er avril), nouveau et actuel leader de Bundesliga.


Source link

KABDEL MEDIA

A propos de l'Auteur

CEO/FOUNDER of KABDEL MEDIA

Voir les Articles